Après l’opération - Coloplast
Fermer
Sélectionnez votre langue

Unfortunately, the page you are trying to access does not exist.

Trouvez le site Web Coloplast de votre pays

Après l’opération

Avec des conseils et des produits adaptés, vous pourrez effectuer toutes vos activités habituelles. Dans cette rubrique, vous trouverez des informations visant à vous aider à reprendre votre vie tout simplement. Vous trouverez également des informations sur les produits, des conseils pratiques portant sur l’intimité, le maintien d’une peau saine et d’autres aspects de la vie quotidienne des personnes stomisées. 

Apprenez à connaître votre stomie

À quoi va ressembler ma stomie et comment me sentirai-je dans les jours qui suivent l’opération ?

À quoi va ressembler ma stomie et comment me sentirai-je dans les jours qui suivent l’opération ?

Les jours qui suivent l’opération chirurgicale peuvent être quelque peu difficiles. Vous avez désormais une poche sur l’abdomen et une multitude de nouvelles informations à intégrer. Il est temps de faire connaissance avec votre stomie. Les jours suivant l’opération
Fermer

À quoi ressemblent les jours qui suivent l’opération ?

Lorsque vous vous réveillerez de votre opération, vous porterez votre premier appareillage. Il s’agira probablement d’une poche transparente permettant aux infirmiers/ères de surveiller facilement votre stomie. Il se peut également que vous ayez une perfusion et des drains. Cela est tout à fait normal. Ils seront retirés en temps voulu.

Votre stomie
Votre stomie sera humide, de couleur rose/rouge et devrait dépasser de votre abdomen (bien que parfois elle se trouve au niveau de la peau, voire en-dessous). Votre stomie peut être légèrement gonflée mais sa taille diminuera avec le temps, habituellement après 6 à 8 semaines. Votre stomie sera de couleur rouge car il s’agit d’une muqueuse, comme celle située à l’intérieur de la bouche. Il n’y a aucune sensibilité au niveau de la stomie ; elle n’est absolument pas douloureuse au toucher.  Il se peut que la stomie saigne légèrement lors du soin, particulièrement au début. Il s’agit d’une réaction normale qui devrait disparaître rapidement.

Votre stomie commencera à produire des effluents rapidement après votre opération, généralement dans la journée qui suit. Au début, les effluents seront composés d’un liquide semblable à de l’eau, mais qui peut être très odorant puisque votre intestin n’a pas fonctionné depuis un certain temps. Ne vous inquiétez pas, les selles deviendront petit à petit plus solides et l’odeur s’atténuera lorsque vous recommencerez à manger de façon équilibrée. Votre médecin vous dira quand vous serez en mesure de recommencer à manger et à boire normalement.

Au début, votre stomie peut émettre des gaz bruyants. À nouveau, il s’agit d’un phénomène tout à fait normal qui s’atténuera avec le temps. Il n’est pas impossible que vous ressentiez l’envie d’aller aux toilettes comme avant. Cela est normal et s’atténuera également avec le temps. Si la partie terminale de votre côlon n’a pas été fermée, il se peut que vous ayez des sécrétions de mucus par l’anus.

Urostomie
Dans le cas d’une urostomie, la stomie commencera à fonctionner immédiatement après votre opération. Les sondes mises dans la stomie lors de l’opération resteront en place pendant sept à dix jours. Il se peut que votre urine soit rougeâtre au début, mais elle retrouvera vite sa couleur habituelle.

Fermer
Reprendre confiance avec votre stomie

Reprendre confiance avec votre stomie

Pendant votre séjour à l’hôpital, votre infirmier/ère stomathérapeute vous expliquera comment prendre soin de votre stomie. Il y a une multitude de nouvelles informations à intégrer. N’hésitez donc pas à poser des questions ou à demander une clarification si besoin. Prendre soin de votre stomie
Fermer

Reprendre confiance avec votre stomie

Après votre opération, votre infirmier/ère stomathérapeute aura pour principal objectif de vous aider à gérer votre stomie en toute confiance. La présence de votre conjoint ou d’un proche sera utile lors de cet apprentissage.

Posez des questions
Vous allez avoir une multitude de nouvelles informations à intégrer rapidement. Il se peut que vous vous sentiez un peu désemparé(e). Prenez votre temps et posez toutes les questions qui vous viennent à l’esprit, autant de fois que nécessaire. Plus vous posez de questions et essayez de gérer votre stomie par vous-même, mieux vous serez préparé(e) quand vous rentrerez chez vous.


Avant de quitter l’hôpital, votre infirmier/ère stomathérapeute organisera probablement une visite de suivi pour faire le point avec vous.

Faire face aux changements
À votre retour à domicile, vous pourriez rencontrer quelques difficultés pour prendre soin de votre stomie. N’oubliez pas, votre infirmier/ère stomathérapeute et les conseillers du Coloplast Service sont là pour vous aider.

Coloplast a également mis en place un service appelé Coloplast Care qui pourrait vous être utile. Coloplast Care a été créé pour vous aider à vivre avec votre stomie. Les conseillers sont joignables du lundi au vendredi au 0800-12888.

Fermer

Ce qu'il faut savoir sur le matériel de stomie

Définition des termes liés à votre appareillage de stomie

Définition des termes liés à votre appareillage de stomie

La vie avec une stomie peut ressembler à un parcours jalonné de défis. Il se peut que votre corps change et que vous ayez de nouvelles choses à intégrer, notamment les termes clés liés aux appareillages de stomie. Comprendre les termes clés liés aux appareillages de stomie.
Fermer

Définition des termes liés à votre appareillage de stomie

Afin de vous aider à mieux gérer votre appareillage et vous permettre d’en discuter avec votre infirmier/ère stomathérapeute, voici un glossaire contenant les termes les plus fréquemment utilisés.

Protecteur cutané : Partie de l’appareillage de stomie qui permet de fixer ce dernier sur la peau pendant le port et de protéger la peau péristomiale du contact des effluents. Le protecteur cutané doit garantir un contact permanent avec la surface de la peau péristomiale afin que les effluents n’entrent jamais en contact avec celle-ci.

 

Système de couplage : Permet de fixer le protecteur cutané à la poche des appareillages deux pièces ; la poche peut ainsi être changée sans avoir à changer également le support. Le système de couplage peut être mécanique (vous devez dans ce cas maintenir les deux éléments de votre appareillage ensemble ou les verrouiller) ou adhésif (le protecteur cutané et la poche adhèrent l’un à l’autre).

Protecteur cutané convexe : Support profilé « en creux » exerçant une légère pression au niveau de la zone péristomiale. Il est conçu pour aider à fixer un support sur une stomie difficile à prendre en charge : stomie plane ou invaginée/rétractée (stomie située sous le niveau de la peau) ou stomie située dans une zone creuse.

Protecteur cutané renforcé (par exemple SenSura X-Pro) : Protecteur cutané avec un composant qui augmente l’adhésivité pour le rendre plus durable en milieu humide et/ou dans le cas d’effluents « agressifs ». Avec certains types d’iléostomie ou d’urostomie, les effluents peuvent entraîner une érosion plus rapide des protecteurs cutanés standards. Le protecteur cutané SenSura X-Pro n’existe qu’en appareillage deux pièces.

Filtre : De temps en temps, votre stomie libère des gaz. Le filtre inclus dans la poche neutralise les odeurs, l’un des points qui préoccupe le plus les personnes stomisées. Le filtre contrôle également la libération de gaz afin que votre poche ne gonfle pas.

Valve anti-reflux : Les appareillages pour urostomie sont équipés d’une valve anti-reflux qui permet d’empêcher l’urine de remonter de la poche vers la stomie, pouvant prévenir la survenue d’infections urinaires.

Fermer
Chaque morphologie est différente et correspond à des appareillages de stomie adaptés.

Chaque morphologie est différente et correspond à des appareillages de stomie adaptés.

Il est essentiel que vous portiez l’appareillage de stomie le plus adapté à votre morphologie. Puisque chaque morphologie est différente et change au fil du temps, il peut être difficile de trouver le produit le plus adapté. Coloplast vous propose son aide pour trouver l’appareillage le plus adapté à votre morphologie. Trouver le produit le plus adapté
Fermer

Chaque morphologie est différente et correspond à des appareillages de stomie adaptés.

Après votre opération, votre  morphologie peut changer pour plusieurs raisons. Ces raisons peuvent inclure :

  • Prise ou perte de poids dans les mois qui suivent l’opération
  • Plis cutanés ou cicatrices au niveau de la peau péristomiale
  • Développement d’une hernie en lien avec votre stomie

Si votre morphologie change, il est important que vous vous assuriez que votre appareillage de stomie est toujours le mieux adapté.

Trouver le produit le plus adapté
Pour des soins optimisés de la stomie, une bonne adhésivité du protecteur cutané à la peau péristomiale est essentielle. Si, par exemple, la stomie est en dessous du niveau de la peau ou la surface péristomiale est creuse, il est peut-être nécessaire de porter un appareillage convexe. Il se peut que vous deviez aussi utiliser des accessoires de stomie.

Il est également indispensable de demander conseil à votre infirmier/ère stomathérapeute pour trouver l’appareillage et les accessoires les mieux adaptés à votre profil.

Fermer
Choisir l’appareillage de stomie le mieux adapté

Choisir l’appareillage de stomie le mieux adapté

Vous allez être confronté à un large choix d’appareillages de stomie et il peut être difficile de trouver le produit le mieux adapté à votre profil. Comprendre les options qui s’offrent à vous est une première étape utile. Types d’appareillages de stomie
Fermer

Quel type d’appareillage de stomie est le mieux adapté à mon profil ?

Il existe deux principaux types d’appareillages de stomie :
Les systèmes une pièce qui se composent d’une poche et d’un protecteur cutané fixés l’un à l’autre. Lorsque l’un ou l’autre des éléments doit être changé, l’appareillage entier est retiré, ce qui rend le système adapté aux changements fréquents.

Les systèmes deux pièces sont composés d’une poche et d’un protecteur cutané séparés et destinés à être couplés l’un à l’autre. Avec ces systèmes, la poche peut être retirée et changée sans avoir à changer également le protecteur cutané. Il existe aussi deux méthodes permettant de coupler le protecteur cutané et la poche :
Le couplage mécanique par lequel la poche est fixée au protecteur cutané à l’aide d’un système de verrouillage émettant un clic audible lorsque le tout est fixé de manière sûre.

Le couplage adhésif par lequel la poche est fixée au protecteur cutané à l’aide d’un système adhésif sûr et souple.

Types de poches
Il existe trois principaux types de poches selon la stomie que vous avez :

  • Poche fermée
  • Poche vidangeable
  • Urostomie

Les poches fermées sont généralement utilisées lorsque les selles sont solides, notamment si vous avez une colostomie gauche ou transverse. Lorsqu’elles sont pleines, les poches fermées sont conçues pour être retirées et remplacées ; elles ne sont ni vidées ni réutilisées.

Les poches vidangeables  sont généralement utilisées lorsque les selles sont liquides, notamment si vous avez une iléostomie ou une colostomie droite. Elles peuvent parfois être utilisées chez les patients ayant subi une colostomie. Les poches vidangeables sont faciles à vider et ne nécessitent pas d’être remplacées aussi souvent que les poches fermées.

Les poches d’urostomie sont utilisées si vous avez une urostomie afin de recueillir votre urine. La poche peut être vidangée et/ou changée dès que nécessaire. Une poche d’urostomie peut être reliée à une poche de recueil d’urine, pour éviter d’avoir à se lever pour vidanger la poche durant la nuit.

Fermer

Reprendre ses activités quotidiennes

Prendre soin de votre stomie

Prendre soin de votre stomie

Conserver la peau péristomiale saine est important pour faciliter la mise en place de l’appareillage et renforcer son étanchéité. Soins de la stomie
Fermer

Prendre soin de votre stomie

Il est très important de garder une peau saine. Le contact entre les effluents de la stomie et la peau peut être source d’irritations cutanées qui impactent l’adhésivité de votre appareillage. Cela crée un cercle vicieux : les irritations réduisent l’adhésivité du protecteur cutané, de nouvelles fuites peuvent ainsi apparaître et aggraver les irritations cutanées .

 

Garder une peau saine
Ces six conseils pour le soin de votre stomie vous aideront à garder une peau saine : 

  1. Assurez-vous que votre peau est propre et parfaitement sèche avant de mettre en place le protecteur cutané
  2. Ajustez le diamètre de découpe du protecteur cutané de sorte qu’il épouse parfaitement le diamètre de votre stomie
  3. Assurez-vous que le protecteur cutané soit entièrement en contact avec votre peau en exerçant une légère pression avec la main
  4. Changez votre appareillage dès que vous ressentez des démangeaisons ou un inconfort
  5. Vérifiez régulièrement le diamètre de votre stomie pour vous assurer que le diamètre de découpe de votre protecteur cutané est toujours adapté.
  6. Assurez-vous d’utiliser l’appareillage et les accessoires de stomie les mieux adaptés à votre morphologie 

Utiliser le type d’appareillage approprié
Il existe plusieurs types de poches de stomie et il est très important que vous utilisiez la poche la plus adaptée à votre morphologie.

Vous avez le choix entre différentes tailles de poches, différents systèmes de couplage, couleurs, types de protecteurs cutanés et bien d’autres caractéristiques pour adapter votre appareillage de stomie à votre mode de vie. Utilisez la fonction de recherche pour obtenir plus de détails sur un produit spécifique.

Utiliser les accessoires adaptés
Coloplast propose également une large gamme d’accessoires visant à rendre le port de votre poche de stomie encore plus sûr et confortable. Ces accessoires peuvent aider à prévenir les fuites, prendre soin de votre peau et neutraliser les odeurs.


Fermer
La vie quotidienne avec une stomie

La vie quotidienne avec une stomie

Au cours de la période de rétablissement, vous devrez vous habituer à vivre avec une stomie. Voici quelques conseils et astuces (sport, alimentation, vie sociale, intimité...) pour vous aider à profiter à nouveau pleinement de la vie. S’habituer à vivre avec une stomie
Fermer

La vie quotidienne avec une stomie

Le sport
Pratiquer une activité sportive est bénéfique pour tout le monde. Les activités que vous pouvez pratiquer dépendent tout simplement de celles que vous pratiquiez avant. La natation et la marche sont deux activités douces idéales pour garder la forme et vous ressourcer. Il est important de reprendre le sport progressivement. Demandez conseil à votre infirmier/ère stomathérapeute pour réduire les risques de développer une hernie.

Conseils pour le maillot de bain :

  • Essayez-le avant de l’acheter. Si vous le souhaitez, il existe des maillots de bain spéciaux

Pour les femmes

  • Un maillot de bain une pièce avec des motifs ou un tankini peuvent permettre de cacher la poche de stomie
  • Un maillot de bain avec une bande au niveau de l’abdomen peut procurer un confort supplémentaire.
  • Les sarongs sont très utiles pour se couvrir sur la plage

Pour les hommes

  • Porter un maillot en lycra ou en matériau élastique sous votre short de bain permettra de maintenir votre poche de stomie en place.

Conseils pour le bronzage :

  • Utilisez une crème solaire seulement après avoir mis en place votre poche. En effet, les crèmes et les huiles solaires peuvent réduire l’adhésivité de votre appareillage.

Alimentation

Vous n’avez pas besoin de suivre un régime spécial. Toutefois, comme pour tout le monde, certains aliments peuvent provoquer des gaz ou tout simplement ne pas vous convenir.

Si vous pensez qu’un aliment en particulier vous cause des problèmes, essayez de le supprimer de votre alimentation pendant quelque temps puis de le réintroduire ultérieurement. Faites cela trois fois si vous voulez savoir si l’aliment en question est vraiment la cause du problème.

Prendre le temps de mâcher minutieusement les aliments avant de déglutir facilite la digestion. De plus, les comprimés au charbon délivrés en pharmacie, les bonbons à la menthe ou encore le thé au fenouil peuvent aider à réduire les gaz. Les yaourts peuvent aussi aider certaines personnes à réduire les gaz.

Les aliments pouvant provoquer des gaz sont, entre autres, le brocoli, le chou-fleur, le chou, les épinards, les haricots (verts et cuits), les oignons, l’ail, les choux de Bruxelles, les concombres, le maïs doux et les pois.

Les boissons
Comme avant l’opération, la quantité de liquide que vous absorbez entraînera des conséquences sur la consistance de vos déchets. De nombreuses personnes estiment que les boissons gazeuses et la bière ont tendance à provoquer des gaz. Cela varie d’une personne à l’autre. L’eau, les boissons aux fruits et les jus de fruits sont meilleurs que le thé et le café pour prévenir une déshydratation. En ce qui concerne l’alcool, vous pouvez tout à fait boire un verre tant que celui-ci n’interfère pas avec vos traitements médicamenteux.

En cas de doute, demandez conseil à votre médecin ou à votre infirmier/ère stomathérapeute. 


Constipation
En cas de constipation, il peut être utile d’adapter votre alimentation. Chaque personne est différente ; c’est à vous de savoir ce qui est normal en ce qui vous concerne. Si vous avez des gaz, alors votre stomie fonctionne. En cas d’inconfort ou de préoccupations, veuillez contacter votre infirmier/ère stomathérapeute ou votre médecin. Si vous n’êtes pas allé(e) à la selle depuis 3 à 4 jours, votre professionnel de santé pourrait vous recommander un laxatif.

Diarrhée
Comme tout le monde, il se peut que vous souffriez occasionnellement de diarrhée. Ne vous inquiétez pas outre mesure. Un épisode unique de diarrhée peut être causé par un aliment que vous avez ingéré et se résoudra généralement sans intervention. Toutefois, trois épisodes successifs ou plus sont une cause de préoccupation, car il existe un risque de déshydratation. Dans ce cas, vous devrez contacter votre infirmier/ère stomathérapeute.


Dîner au restaurant
Il n’y a aucune raison que vous ne puissiez pas sortir dîner au restaurant.

Vous pouvez commencer par un restaurant que vous connaissez. Lors de la commande, inutile d’être trop prudent, soyez simplement raisonnable. Commandez ce dont vous avez envie.

Si vous êtes préoccupé(e) par un type d’aliments en particulier, essayez d’abord de les manger chez vous. Vous saurez comment vous digérez ces aliments et pourrez les inclure progressivement dans vos repas.

Il n’y a pas de contre-indication à boire de l’alcool lorsqu’on est stomisé(e). Cela permettra à votre organisme de s’habituer à nouveau à l’alcool.

Vie sociale
Qu’il s’agisse d’un verre dans un petit bar local, un repas en amoureux ou une sortie entre amis, rien ne devrait vous empêcher d’avoir la vie sociale que vous aviez avant l’opération.

Il peut être utile de vous fixer des objectifs raisonnables au départ. Pour la première fois, vous pouvez vous rendre dans un restaurant ou chez un proche ou organiser une journée à l’extérieur. Très vite, vous envisagerez d’organiser vos prochaines vacances ou même de sortir danser.

Lorsque vous rencontrez de nouvelles personnes, vous n’êtes pas obligé(e) de parler de votre stomie à moins que vous vous sentiez suffisamment à l’aise pour le faire. Tout dépend de vous.

Relations intimes
L’opération peut impacter votre apparence physique et la façon dont vous percevez votre corps. S’adapter à ce « nouveau corps » peut prendre du temps. Il ne s’agit pas seulement de votre stomie mais de votre corps dans son ensemble.

Avoir une stomie ne devrait avoir aucun impact sur votre vie sexuelle. La plupart des personnes sont en mesure de reprendre leur vie sexuelle. Il est tout à fait naturel de se sentir un peu nerveux au début. Prenez votre temps et parlez avec votre partenaire.

Il existe des petites poches de stomie pouvant être utilisées lors des moments intimes. Contactez le Coloplast Service pour obtenir des échantillons gratuits.

Fermer
À qui parler de votre stomie et que dire ?

À qui parler de votre stomie et que dire ?

Immédiatement après votre opération, l’une des principales questions peut être : à qui pourrais-je parler de ma stomie et comment m’y prendre ? Les personnes à qui vous parlez et votre discours ne dépendent que de vous. Toutefois, partager votre expérience peut grandement vous aider à vous habituer à cette nouvelle situation. À qui en parler ?
Fermer

À qui parler de votre stomie et que dire ?

Quel que soit ce que vous décidez de faire, le plus important est de vous sentir à l’aise avec cette décision. Vous aurez peut-être envie d’expliquer que vous avez eu une maladie ayant entraîné une opération importante suite à laquelle vous portez désormais un appareillage de stomie. Il n’est pas rare que les gens vous posent quelques questions supplémentaires. Ils verront alors que vous êtes à l’aise avec votre état de santé.

La famille et les amis
Il est important que vous soyez ouvert(e) et franc(he) avec vos proches afin de retrouver plus facilement votre vie précédant l’opération chirurgicale. Au début, il est important que vos proches comprennent que, même si vous êtes de retour chez vous, votre rétablissement va nécessiter du temps.

Les enfants
Si vous avez des enfants en bas âge ou des petits-enfants, vous pensez peut-être qu’ils sont trop jeunes pour comprendre. Cependant, les enfants comprennent généralement vite lorsqu’on leur explique ce qui se passe avec des mots simples. Les enfants sentiront bien qu’on leur cache quelque chose, et dissimuler la vérité les pousse parfois à imaginer une situation bien plus grave que ce qu’elle est en réalité.

Au travail
La plupart des personnes stomisées sont préoccupées lorsqu’il s’agit de parler aux collègues. Comme avec votre famille et vos amis, c’est à vous de décider à qui en parler et comment. Toutefois, il est généralement recommandé d’informer au moins une personne que vous portez une stomie. Ainsi, en cas de problèmes, vous aurez toujours une personne à qui parler. 

Fermer
Reprendre le travail

Reprendre le travail

Après l’opération, il est naturel de vouloir retrouver une vie quotidienne normale aussi rapidement que possible. Reprendre le travail peut en faire partie et avec un peu d’organisation, aucune raison ne pourrait vous en empêcher. Reprendre le travail après l’opération chirurgicale
Fermer

Reprendre le travail

Anticiper
Après l’opération, la plupart des personnes stomisées peuvent tout à fait reprendre le travail. Toutefois, le moment et les modalités de reprise du travail dépendront de vous : comment vous vous sentez, type de poste que vous occupez et nature de votre opération chirurgicale.

Engagez le dialogue avec votre employeur et abordez les différentes options envisageables dès que possible. Vous pourriez peut-être reprendre le travail à temps partiel, ce qui pourrait être notamment utile au début, car il se pourrait que vous vous sentiez fatigué(e) et que vous ayez besoin de temps pour vous adapter à de nouvelles habitudes.

Faites un essai
Quelques semaines avant de reprendre le travail, essayez de vous habiller et d’organiser votre journée comme si vous alliez au travail. Pensez à votre alimentation et au nombre de fois où vous allez devoir changer ou vider votre poche. Cela vous permettra d’entrer dans une nouvelle routine et d’organiser votre journée en fonction de celle-ci. Plus important encore, cela vous permettra de vous sentir prêt(e).

Conseils

  • Parlez avec votre employeur dès que possible
  • Si possible, optez pour un retour au travail progressif
  • Assurez-vous que des lieux adaptés pour changer votre appareillage se trouvent sur votre lieu de travail
  • Prenez une petite trousse avec des poches de rechange que vous pourrez emporter discrètement aux toilettes
  • Faites des essais avant de reprendre véritablement le travail, pensez à votre alimentation, à vos vêtements, etc.
  • Si votre société propose une couverture santé, vérifiez si celle-ci couvre votre maladie
Fermer
Fermer

Echantillons gratuits – exclusivement réservé aux utilisateurs et aux professionnels de la santé

Merci pour votre demande

Votre demande a été bien envoyée

Afficher la version pour PC